thumb_levee_de_fonds

Prêt d’Union annonce une nouvelle levée de fonds de 31 millions d’Euros !

Levée de fonds

C’est un grand moment de l’histoire de Prêt d’Union ! Aujourd’hui, jeudi 2 juillet, Prêt d’Union annonce une augmentation de capital de 31 millions d’euros auprès d’EURAZEO, Pierre Kosciusko-Morizet, et ses actionnaires historiques : Crédit Mutuel ARKEA, SCHIBSTED, AG2R La Mondiale, WEBER investissement.

Pour fêter l’évènement, voici l’interview de notre Président du Directoire et CEO Charles Egly, qui fixe les objectifs et la ligne directrice très ambitieuse pour les prochaines années.

Vous annoncez donc aujourd’hui une nouvelle levée de fonds (la 4e depuis le lancement en 2011) pour un montant de 31 millions d’euros, quels sont les objectifs de cette levée de fonds ?

Avec 200 millions d’euros de crédits octroyés en un peu plus de 3 ans, nous avons atteint un rythme de 15 millions d’euros de crédit accordés par mois, soit une croissance mensuelle moyenne de 6%. Cette nouvelle levée de fonds très largement sursouscrite marque une nouvelle étape de croissance pour Prêt d’Union. Elle va nous permettre d’entamer notre expansion européenne (Italie début 2016) et de poursuivre notre développement en France, grâce à de nombreux recrutements, au lancement de projets technologiques innovants, notamment liés au Big Data et aux investissements continus dans l’expérience client.

Vous faites donc rentrer un nouvel actionnaire prestigieux au capital de Prêt d’Union, pourquoi le choix d’EURAZEO est-il pertinent pour le développement de Prêt d’Union ?

PRÊT D’UNION, leader du crowd-lending / peer-to-peer lending (crédit « entre particuliers ») en France, a procédé à une augmentation de capital de 31 millions d’euros souscrite par de nouveaux investisseurs, dont EURAZEO et Pierre Kosciusko-Morizet, ainsi que par ses actionnaires historiques. Par les moyens financiers apportés et son réseau mondial, EURAZEO, acteur majeur de l’investissement, permettra de compléter un tour de table déjà puissant notamment avec la présence de Crédit Mutuel ARKEA, SCHIBSTED et AG2R La Mondiale, et faire ainsi de Prêt d’Union, un des représentants les plus prometteurs de la French Tech, le leader incontesté du peer-to-peer lending en Europe

Prêt d’Union est le seul organisme de prêt entre particulier en France, comment gérez-vous cette position de leader ?

A ce jour, PRÊT D’UNION est en effet le premier et seul acteur internet du crédit « entre particuliers » agréé « établissement de crédit prestataire de services d’investissements » par l’Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution (ACPR). Nous sommes très fiers de notre position de leader que nous vivons donc très bien :-).

Prêt d’Union est une « FinTech », quels sont les éléments de disruption de Prêt d’Union par rapport à un établissement bancaire traditionnel ?

La proposition de valeur de Prêt d’Union est très simple : un service plus efficace, plus rapide et plus ergonomique sur tout écran et des taux parmi les plus compétitifs du marché, le tout pour une satisfaction client inégalée.

Que pensez-vous de l’écosystème des FinTech Français? Récemment on a vu la création de l’association France FinTech dont Prêt d’Union est un membre.

En effet Prêt d’Union fut, avec FinexKap et Lendix, à l’initiative de l’association France FinTech qui regroupe toutes les start-ups françaises des services financiers cherchant à disrupter la banque de détail. Paris a toujours fait figure de pôle d’excellence dans le secteur des services financiers et bancaires traditionnels. C’est donc tout naturellement que Paris est d’ores et déjà avec Londres un des pôles d’excellence mondiale pour le secteur des FinTech. L’association France FinTech a donc pour objectif de promouvoir la France comme leader européen dans le secteur des FinTech.

Charles Egly

Quels sont les défis auxquels Prêt d’Union devra faire face ?

L’hyper-croissance est notre principal défi – quand on fait plus de 100% de croissance par an, la réorganisation permanente de l’entreprise, le recrutement de nouveaux talents et l’optimisation des processus opérationnels, analytiques et décisionnels sont autant de chantiers complexes qui doivent être gérés au quotidien.

Prêt d’Union va donc s’ouvrir à l’international, pouvez-vous nous en dire plus ? Est-ce que les choix des premiers pays sont arrêtés ? L’objectif est-il d’ouvrir la plateforme dans tous les pays d’Europe ?

La stratégie internationale de Prêt d’Union est encore confidentielle mais, sans trahir de secret, nous pouvons dire que l’Italie sera notre première implantation à l’international et ce sera pour début 2016.

Où voyez-vous Prêt d’Union dans 5 ans ?

Dans 5 ans, Prêt d’Union sera leader en Europe Continentale avec au moins 5 pays … Prêt d’Union sera certainement introduite en bourse et aura peut-être racheté Lending Club :-)

 

Merci à tous pour votre soutien, votre confiance et votre fidélité, qui permettent à Prêt d’Union de se mesurer à des acteurs établis depuis plusieurs décennies. Merci aussi à l’équipe Prêt d’Union qui innove tous les jours pour rendre son service toujours plus performant pour nos clients.

 

L’Equipe Prêt d’Union

Un commentaire

Une réflexion sur “ Prêt d’Union annonce une nouvelle levée de fonds de 31 millions d’Euros ! ”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>